Avant de pouvoir traiter le bois, il faut d'abord retirer l'ensemble des clefs. Alors oui, de prime abord, ça a l'air complexe une clarinette, il y a des clefs partout et de toute forme. Mais par rapport à une flûte, ces clefs ne sont pas toutes sur un même axe et il n'y a pas de goupilles.

Commençons donc par le corps du haut.

Clarinette Noblet Artist 6615 - Corps du haut démonté

Pas de surprises, les tampons sont tous morts et les lièges bien tassés, voir incomplets. Certaines clefs ont des feutres verts en guise de butée : l’œuvre d'un saxophoniste ? :)

Clarinette Noblet Artist 6615 - Etat des clefs

Les tampons sont collés à la cire blanche (qu'est ce que ça sent mauvais ce truc quand on le chauffe) et les lièges, ainsi que les feutres, à la gomme laque. Nous sommes loin de la colle thermofusible et de la néoprène !

Prochaine étape : nettoyer tout ça pour retirer les traces de cire, de gomme laque et de vieille huile.