Et chaque chose à sa place.

Contrairement à la flute où les clefs sont quasi toutes sur un même axe (ou charnière, selon les écoles), sur la clarinette les clefs et les leviers sont tous sur un axe dédié (ou maintenus via des vis-pivots). Du coup, lors du démontage on se retrouve très vite avec des axes de toutes tailles, plus ou moins semblables, qu'ils ne faut surtout pas mélanger sous peine de voir le remontage se transformer en jeu de puzzle et de perdre un temps fou (ainsi que quelques poignées de cheveux).

C'est là que la planche à vis se révèle bien pratique. Une simple planche de bois, percée de quelques trous dans lesquels on vient ranger les axes et les vis. Certains rangent les axes et les vis dans l'ordre de démontage et s'y retrouvent ainsi. D'autres indiquent devant chaque trou à quelle clef l'axe ou la vis correspond.

Je suis partisan de la dernière méthode. J'indique ainsi pour chaque axe le nom de la clef et son numéro. Et personnellement, je range les vis-pivots (ainsi que les ressorts plats et leurs vis) dans une boite avec des compartiments étiquetés aux noms des clefs. Autant un axe peut encore se retrouver plus ou moins facilement s'il tombe au sol, autant une vis...

Outils - Clarinette - Planche à visOutils - Clarinette - Boîte à vis

Bref, prenez le temps de prévoir vos rangements et vous en gagnerez beaucoup par la suite :)